Mer 21 Aoû 2019
20:00

Ré-ouverture de la salle

reprise des entrainements "libres"

Ven 23 Aoû 2019
19:00

Match de remise en forme 1

inscription en ligne très prochainement

Ven 30 Aoû 2019
19:00

Match de remise en forme 2

inscription en ligne très prochainement

Mer 04 Sep 2019
18:45

Premier entrainement dirigé

Ven 06 Sep 2019
19:00

Match de remise en forme 3

inscription en ligne très prochainement

 

Match compliqué ce samedi pour Aubel A, le leader de la P2A, qui se déplaçait en terre theutoise, chez les troisièmes du classement. Theux - Aubel : 8 - 8

Frédéric Miermans, B6, retenu par une soirée professionnelle, était remplacé à Aubel par l’expérimenté Jacques Coulon, C2. À ses côtés, les deux B6 Rudy Habrant et Christophe Simon et Yves Houet, C2. Face à eux Jean-Marie Formatin, B4, Charles Boury, B6, Serge Schyns, C0 et Laurent Bouhon, C4. Pas de surprise jusqu’à la pause, atteinte sur le score de 4-4. Les plus gros classements l’emportaient logiquement sur les plus petits.

Dès la reprise les perfs et contre-perfs se succèdent. Ainsi Laurent Bouhon prenait le meilleur sur Yves Houet pendant que Serge Schyns, certes handicapé par des douleurs persistantes au coude, s’inclinait face au revers endiablé de Jacques Coulon. Les deux leaders du classement Top 6 de P2 se rencontraient ensuite: Charles Boury prenait le meilleur à la belle sur Rudy Habrant. Christophe Simon lui, assurait son invincibilité du soir en se débarrassant lui aussi en 5 sets d’un Jean-Marie Formatin pourtant plus appliqué que jamais. À 6-6 tout restait à faire et la tension montait d’un cran, sans incident notoire. Serge Schyns oubliait sa douleur pour battre un Yves Houet pas dans le coup ce week-end et Laurent Bouhon réussissait sa seconde performance du week-end en battant un Jacques Coulon irrité par les cris d’un joueur hervien de P3. 8-6, les supporters theutois pouvaient légitimement croire en une victoire possible. Mais Charles Boury concédait sa seule défaite face à un Christophe Simon rayonnant et invaincu, tandis que Jean-Marie Formatin devait abandonner la victoire à un Rudy Habrant soulagé d’apporter le point du nul à son équipe et de conserver ainsi la tête du classement.

Jacques PIRARD - L'Avenir